Moi Et Ma Libyenne Dans Une Video Explicite

Censuré 2 fois pour avoir affirmé, le "Dictionnaire historique de la langue française" d'Alain Rey en main, que la majorité des mots communes par Miloudi ne sont pas d'origine arabe mais d'origine latine, hellénique et anglo-normande et que la part de mots d'origine arabe dans la langue française est très nettement inférieure à ce qu'il prétend. Le terme a été créé en inversant l'ordre des syllabes du mot arabe : a-ra-beu donne beu-ra-a, cette ensuite beur par contraction. C'est donc un mot du verlan, qui a la particularité d'avoir donné lui-même en jargon le nom Rebeu, porteur aussi sens. Selon l'étymologie du mot, ce dernier désigne exclusivement les personnes d'origine arabe.

Si on n'emploie pas bicot ou arbi pour les filles, on trouve des termes avilissants pour les filles et on les emprunte toujours au vocabulaire du colonisé. Ainsi, la moukère ou mouquère (1830) devient très vite une chienne (1878), puis la dominé devient vice versa le nom de toutes les gronzesses arabes dans des chansons racistes. Or le mot vient du latin mulier par l'intermédiaire de l'ibère mujer, ensuite du charabia mujera.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *